Skip to main content

L’entrepreneure : 

Jessica Racine-Lehoux, ancienne juriste en droit autochtone, maintenant guide de plein air professionnelle. Jessica a créé une entreprise dont les valeurs s’appuient sur le partage, l’authenticité et l’apprentissage de soi. La mission d’entreprise est de partager la passion pour les sports de plein air, dans un cadre 100 % nature et sans soucis.

Le parcours :

Je suis une personne engagée, dynamique, et qui n’as peur de rien ! Le profil parfait alors pour devenir entrepreneure. Mais mon parcours est quelque peu original. En effet, j’ai fait mon droit à Montréal et en Écosse, durant lequel je me spécialisais pour être avocate en droit de l’environnement. J’ai ensuite fait mon Barreau à Montréal, pour terminer dans un cabinet boutique en droit autochtone. J’ai terminé mes études juridiques à 21 ans.

Néanmoins, durant mon parcours de quelques années dans le milieu juridique, je me suis rapidement rendue compte que toutes mes études allaient me servir à rien ! Je ne trouvais pas de sens à mon emploi, à pourquoi j’avais été cherché ce diplôme, à pourquoi je m’étais tant battue pour avoir une moyenne extraordinaire, à pourquoi je me levais le matin, à pourquoi j’avais décidé au départ de vouloir devenir avocate.

À la fin d’une période intense de contrat, je me suis rivée le nez devant plus grand-chose. Je n’avais pas prévu la suite, par énorme manque d’enthousiasme. Prenant alors pour acquis que c’était seulement ‘’une passe’’, j’ai décidé de tenter ma chance en région éloignée nordique, où j’ai été gestionnaire d’un département en droit des successions. Ma crise existentielle repris de plus belle ! Je ne me sentais pas apprécié, je ne me sentais pas à ma place, je voyais que mes compétences naturelles n’étaient pas mises à profil. Ce nouvel emploi non satisfaisant m’as alors lancé un énorme ultimatum. Après avoir passé des soirées et des weekends à pleurer, car j’étais simplement exécrable en pratique juridique (je n’aurais jamais cru cela après mes performances scolaires), la conclusion est venue d’elle-même.

Je n’aimais pas du tout ce que je faisais.

Mon domaine d’expertise théorique de me convenait pas du tout. Ben ben pratique. À 23 ans, pis pas aimer ce qu’on fait. La vie va être ben longue. Sans aucun sens. Sans aucune utilité pour personne.

Ceci dit, on fait quoi par la suite ?

L’élément déclencheur 

Un bon weekend, afin de m’évader de cette remise en question totale de moi-même, j’ai invité mon conjoint à faire du canot-camping. Prenant pour acquis qu’il était très novice dans le domaine, je lui ai tout organisé.

Il est alors ici pertinent d’indiquer que cela fait plus de 15 ans que je suis dans les Scouts, plus précisément dans les scouts de la Montérégie. Le plein air est MA plus grande passion. J’y ai d’ailleurs développé une expertise terrain très notable, surtout vu mon ‘’jeune’’ âge.

Alors, nous sommes partis en amoureux pour un weekend. J’avais pensé à tout. Tout réservé, organisé, prévu d’avance. L’aventure se passe comme un charme. Le lundi soir, en revenant de cette sortie, mon conjoint me dit :

Fais-donc ce que tu aimes comme travail. Laisse le droit en arrière de toi et part quelque chose de nouveau. Pour la première fois depuis plusieurs mois, je t’ai vu heureuse ce weekend. Pourquoi tu ne donnerais pas une expérience de camping tout inclus à une clientèle ?

D’un commentaire aussi simple, Évasions Canadiana est né.

Les balbutiements

Tout a déboulé par la suite. Par un heureux concours de circonstances, j’ai trouvé mon premier partenaire guide de plein air, avec qui j’ai organisé mes premières sorties tests et toute ma recherche et développement. J’avais un produit qui était prêt à être vendu dans l’espace de 3 semaines.

Jamais je ne m’étais sentie aussi utile, aussi vivante, depuis toutes mes dernières années !

Évasions Canadiana s’est alors construit principalement sur le sentiment d’évasion que procure le plein air. Mais aussi sur le fait d’inspirer d’autres personnes à apprécier le camping sauvage en enlevant toutes les tâches rebutantes qui nous font tant redouter le plein air.

Évasions Canadiana se base sur le partage de connaissance, sur un encadrement très passif, pour permettre à nos participants de totalement reconnecter avec la nature, sans soucis et sans stress.

Pour moi, c’est ce que j’ai toujours voulu faire. Autant en tant que juriste en protection de l’environnement que dans les scouts, j’ai toujours voulu partager cette passion avec quiconque serait prêt à embarquer avec moi.

Du rêve à la réalité ! Je vis actuellement du partage de ma passion du plein air avec mes invités. N’est-ce pas fantastique ?

Un départ cahoteux

L’idée de départ semble bonne. Néanmoins, un énorme problème se dresse devant moi : le support financier. Cela fait 9 mois que je suis sans emploi. Non pas à cause d’un problème d’offre… Je réussissais à décrocher au moins 2 entrevues par semaine ! Mais plutôt à cause d’un problème de recherche existentielle. Je ne savais plus où du tout je me voyais dans 6 mois ! Qui j’étais, quelles étaient mes qualités, où j’étais bonne !

Partir une entreprise avec un prêt étudiant pas encore remboursé, une voiture à payer, un loyer, et être sans emploi, c’est vraiment un départ incroyable !

Oui en tant que jeune, le risque est bas. Oui en tant que jeune on a l’énergie. Vrai. Mais j’étais rendue à manger un seul repas par jour pour être en mesure de payer mes pubs Facebook pour l’entreprise. À me faire une liste de ‘’postponed’’. De trucs que je voudrais quand je serais capable de prendre 10 $ par mois pour les faire ! 

J’étais dans une période de pression immense. Afin de vendre alors mes premiers produits en dehors du cercle familial, je me suis mise à faire énormément de réseautage. À gauche et à droite. J’essayais toutes sortes de techniques de vente que j’avais vu sur Facebook pour avoir des adresses courriels et ainsi envoyer mon infolettre aux personnes moyennement intéressées. 

Mon taux de réussite était excessivement bas. D’échec en échec, de non-vente à un closing qui est annulé à la dernière minute, je pleurais devant mon ordinateur en voyant les dettes s’accumuler et pas un sou qui entrait.

Le coup de pouce

En voyant cette situation très extrême, toute ma famille, et mon conjoint se sont mis derrière moi. Ils ont tous crus aux bienfaits de mon service de guide de plein air professionnelle. M’ont conseillé sur mes produits, mais aussi sur la lumière au bout du tunnel. Ils ont cru à mon projet, ont vu les efforts que j’y mettais. Ils ont investi en moi temps, énergie, mais aussi un énorme support financier. Sans eux, jamais je n’aurais été capable de monter mon entreprise telle qu’elle est aujourd’hui.

Et suite au changement de mentalité, soit du mode PANIQUE – JE NE VENDS PAS !!! à Trouvons une solution à long terme, les clients, les bourses et les programmes d’aide à l’entreprenariat sont arrivés !

Le changement de mentalité, accompagné d’un énorme support familial, a été le coup de pouce qu’il manquait au succès. Passer d’échec à réussite mentalement, ça a été la clé !

Ok, c’est peut-être ben cliché mon affaire, mais c’est la vraie histoire !

Les premières réussites

La première grande réussite a été d’avoir mes premiers clients inconnus en hiver 2019. J’ai pu leur livrer, à l’aide d’un nouvel associé guide de plein air, une évasion raquettes-yourtes à Mégantic en tout inclus. Ce fut un franc succès. 

Armée de ma clientèle test de l’été 2018, et de celle de l’hiver 2019, j’ai alors appliqué à la mesure STA. Suite à un long processus de sélection, et d’innombrables étapes de jury, Évasions Canadiana a été choisi pour être récipiendaire d’une bourse à l’entreprenariat donnée par Emploi Québec. 

J’ai été jumelée avec des collègues extraordinaires, qui m’ont donné foi comme pas possible en mon projet ! Ma famille croit en mon projet, mon conjoint m’as même dit qu’il m’avait toujours vu entrepreneure. Et là là que ça fait du bien à entendre… Surtout après 1 an à patauger, sans avoir la tête en dehors de l’eau.

Et maintenant …

Été 2019, et plus de 40 clients plus tard, Évasions Canadiana est toujours en démarrage mais dans une pente incroyablement positive ! Seulement 1 an plus tard : 40 000 $ de chiffres d’affaires. Quoi demander de plus ! 

Pour moi, c’est maintenant l’heure de partager ma passion, partager celle de mes guides. C’est l’heure de faire redécouvrir d’une façon Deluxe et sans soucis les fantastiques territoires sauvages que le Québec possède. C’est l’heure de renouer avec les sports en plein air, avec le sentiment de joie et d’accomplissement qui se dégage de toute sortie.

L’équipe derrière est très qualifiée. Évasions Canadiana se targue de pouvoir donner un cadre d’emploi qui figure parmi les meilleures pratiques en écotourisme. Chaque personne a presque carte blanche pour laisser aller sa créativité, et laisser sa marque auprès de chaque participant. Chacun de nos collaborateurs sont d’ailleurs mieux payés que partout ailleurs dans l’industrie.

Moi-même et toute l’équipe derrière Évasions Canadiana, nous créons des moments magiques de détente, et d’accomplissement de soi grâce à des sorties guidées, tout inclus, 100 % nature. Nous offrons des expériences de canot, de raquettes, et bientôt de trek. Le tout actuellement dans nos superbes régions québécoises !

Le futur s’annonce prometteur !

Grâce notamment à toutes ces précédentes expériences, mais aussi à la mesure STA, mon plan d’affaires est béton ! Je sais exactement où je m’en vais, en plus de m’adapter aux demandes renouvelables du milieu de l’écotourisme. L’équipe a deux grands objectifs : 

  1. Partager cette passion du plein air sans soucis à tous ! 
  2. Être bientôt en mesure d’offrir des escapades natures guidées, mais à l’échelle du Canada.

Pour en savoir plus ?

LinkedIn personnel : https://www.linkedin.com/in/jessicaracinelehoux/
LinkedIn d’Évasions Canadiana: https://www.linkedin.com/company/12992603/
Instagram @Évasions.Canadiana : https://www.instagram.com/evasions.canadiana/
Facebook @Évasions.Canadiana: https://www.facebook.com/evasions.canadiana
Site web: https://evasionscanadiana.com/

Cassandra Beaulieu

Cassandra Beaulieu

Entrepreneuse passionnée, grande voyageuse dans l’âme et fan de marketing sous tous ces angles. Co-fondatrice de BØRN Marketing, une agence de conception Web, FAMM et Saltnpop.

Suivez @famm sur Instagram!